Roman Opalka - De 1 à l'infini

Dernière mise à jour : 20 juil.

Il faut comprendre la mort comme une dimension de la vie

1965. Après dix ans de recherches, l'artiste polonais de 34 ans, Roman Opalka, entame une série de tableaux qui avaient comme objectif de capturer les effets destructeurs du temps sur la matière. Ce sera son unique tableau et son œuvre ultime. Sur la première toile, il écrit au pinceau blanc du coin supérieur gauche jusqu'au bord inférieur droit, des chiffres par ordre croissant. Lorsque la toile était complètement recouverte; il poursuivait son décompte sur une nouvelle toile. En 1972, il atteint finalement le million et décide d'ajouter une légère touche blanche à sa peinture. Ainsi, à mesure que les toiles s’enchaînaient, la nuance s’éclaircissait. Chaque jour, Opalka se photographie devant son œuvre, dans le même décor et le même éclairage. Il parvient ainsi au fil des années à suivre l'évolution de son oeuvre et cerner les ravages du temps sur son propre visage. Pour donner à son œuvre une dimension sonore, Il s'enregistrait en train de lire les chiffres à la suite. Lorsqu'il s'absentait, il poursuivait le décompte, à la plume et à l'encre noire, sur des feuilles de papier, du même format. Pendant près de 46 ans, Opalka a peint en moyenne 380 nombres par jour. A sa mort en août 2011, il travaillait sur sa 231e toile. On peut y voir, sur un blanc immaculé, le nombre : 5,569,249 Nathan

Retrouvez moi sur Youtube Roman Opalka, de A à l'Infini, 1965-2011

 

https://www.centrepompidou.fr/cpv/resource/cny7495/rXbAk48

https://theconversation.com/avec-roman-opalka-la-peinture-explore-le-temps-qui-passe-a-la-main-126871?fbclid=IwAR1TIDI7aHYDICQjpkwYfgcenDmz-sdFUWTYFNr-1-8dKXDz1B1tdmRyfQA

https://www.youtube.com/watch?v=YCdaI2SafCo

 

#roman_opalka #de_1_a_linfini #polonais #temps #chiffre #RomanOpalka #temps #artinablink #numeros

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout